mercredi 4 janvier 2017

L'Irak : par le sang et par les larmes

Crédits photos : Chris Hondros. Fillette Irakienne pleurant ses parents assassinés par des soldats Américains lors d'un contrôle qui s'est "mal passé" en 2005 à Tall Afar.

Je tenais à faire cet article sur l'Irak. Ce pays et son peuple victime de l'ingérence des états-unis et de ses laquais en 2003, n'en finissent plus de pleurer ses morts depuis près de 14 ans. Volontairement je ne vais parler que de cette période-là. Même si, suite aux divers embargos et bombardements sur l'Irak, les chiffres des victimes civiles se chiffrent en centaines de milliers de morts entre 1991 et la Deuxième guerre d'Irak en mars 2003.

Cette seconde guerre menée par les USA et ses complices débute le 20 mars 2003. Cette agression contre un état souverain n'aura pas de mandat de l'ONU, et se basera sur le fameux mensonge des armes de destruction massive que Saddam Hussein cacherait aux inspections des nations-unis.

Nous savons tous aujourd'hui que l'administration US de l'époque a menti sur toute la ligne sur ce sujet France 24

Autre mensonge : les liens entre l'Irak et Al-Qaida. Encore un mensonge ! Le Figaro
D'ailleurs, sous le régime de Saddam Hussein, les Irakiens ne vivaient pas sous la hantise du terrorisme d'Al-Qaida, daesh et autre état islamique comme depuis maintenant de trop nombreuses années.


Les autres prétextes étaient l'arrestation de Saddam Hussein (merci nous avons pu constater la justice importer par les yankees suite à la parodie de procès qui a condamné à mort le président renversé militairement), l'instauration d'une démocratie (sic !) et en quelque sorte faire de l'Irak "démocratique" une vitrine de l'oeuvre Américaine au moyen-orient ! C'est ce que racontaient Bush et son administration à l'époque. Swiss Info

 C'est une belle réussite il n'y a pas à dire ! Ils sont doués pour nous vendre du rêve les cowboys ! Sauf que dans la vraie vie, cette intervention illégale d'un point de vue du droit international à coûter et coûtent encore des centaines de milliers de vies au nom des grands principes d'ingérences et des droits de l'homme etc etc !!! Mais, est-ce que cette bande de criminel apprend de ces erreurs ? Même pas ! Car ils nous ressortent les mêmes jérémiades à propos de Bachar El Assad et la Syrie. Le résultat nous l'avons sous les yeux: une boucherie et des centaines de milliers de morts ! Oserai-je abordé le volet de la Palestine occupée ? Car dans ce dossier, c'est surprenant mais l'oncle Sam ne pipe pas un mot sur la spoliation et les meurtres de civil dans la bande de Gaza. Pourquoi ? Les Gazaouis ne méritent-ils pas l'aide de la communauté internationale ?
Ce n'est pas un crime de guerre ça ?

Le bilan, toujours provisoire, de la calamiteuse intervention de la "glorieuse" armée Américaine en Irak et de ses complices sera malheureusement très difficile à établir exactement.  Peut-être qu'un jour, s'il sont toujours de ce monde, les personnes responsable de cet interminable bain de sang seront juger pour leurs crimes ? Nous pouvons toujours rêver...
    Crédits photos : Tim Sloan
Pour avoir un début d'idée sur les pertes civiles, cet article de l'humanité apporte quelques réponses.
Pour la seule année 2016, 7000 civils ont été tués en Irak Le Figaro  2017 promet d'être un "grand cru" avec la bataille pour la libération de Mossoul...



Sébastien Hairon, volontaire bénévole à Donetsk (DNR)

                                                  Besoin de votre aide

Je vous envoi un S.O.S, car j'ai besoin de votre soutien. Même le plus petit don me sera d'un précieux secours dans ce combat. Car malheureusement et de tout temps , l'argent reste le nerf de la guerre. Je vous remercie pour votre soutien et vos messages d'amitiés. Cordialement.
Cet argent m'aidera , par exemple à payer le loyer de l'appartement (6000 roubles/90 euros) , les charges ( eau, électricité , gaz et internet 565 roubles/9 euros ) 
Sébastien Hairon.

Autrement pour m'aider, vous pouvez utiliser Western Union