mercredi 22 février 2017

Russia Today et la propagande : les médias occidentaux dans la fable de la paille dans l’œil du voisin !

Depuis pas mal de temps, la presse occidentale, et en particulier la Française, nous mets en garde contre la propagande venant des médias russes. Il s'agit pour nos vertueux médias de nous avertir de la dangerosité des informations diffusées par russia today et sputnik.
Car selon nos journalistes qui eux ne diffusent absolument pas de propagande, c'est de notoriété publique, s'indigne et s'inquiète d'une éventuelle ingérence russe, via ses relais médiatiques, sur les élections à venir en Europe de l'ouest.
Le nouveau mot à la mode chez nos bons samaritains et qui fait frémir les rédactions et la classe politique, ce sont les "fakes news" ! Vous savez, ce sont ces fausses nouvelles qui sont diffusées sur les réseaux sociaux et qui prennent une forme virale. C'est d'ailleurs à cause de ce phénomène "nouveau" que Donald Trump a été élu le 8 novembre. Il a aussi été élu, car toujours selon nos médias "objectif", la Russie a fait de l'ingérence dans le processus "démocratique" de l'élection présidentielle américaine. Les médias occidentaux vont presque finir par nous faire croire qu'il y a eu des bureaux de vote au Kremlin et qu'en fait ce sont les Russes qui ont voté à cette élection et non les Américains !
Pour nous prouver qu'il s'agit de propagande, nos bons moralistes nous disent : ce sont des médias payés par le Kremlin, sous-entendu payé par Poutine.
Dont acte : le groupe France télévision est un conglomérat payé par François Hollande alors. Car, pratiquement tous les pays occidentaux possèdent des canaux audiovisuels publics (sauf les USA), ce qui ne semble gêner personne en occident.
France : France télévision et toutes les radios publiques, comme France culture, France inter, France info et les radios locales France bleu.
Allemagne : ARD et ZDF qui comprennent plusieurs chaînes et 5 radios source et ici
Canada : SRC-radio Canada : 7 canaux télévisuels plus une participation dans TV5 monde source et 5 radios ici
Angleterre : 9 canaux de télévision avec la célèbre BBC et  18 radios ici
Italie : la RAI possède 15 chaînes de télévision source et 9 radios source
Espagne : le groupe public RTVE dispose de 5 chaînes de télévision source et 6 radios ici

Comme nous pouvons le constater, les chaînes et radios publiques ne sont pas l'apanage exclusif de la Russie. Ce pays possède 4 chaînes de télévision source s'ajouteraient donc sur les réseaux sociaux, sputnik et russia today. S'y ajoutent, 1 station de radio nationale et une station internationale ici
Nous sommes donc très loin des armadas télévisuelles et radiophoniques occidentales. De plus, il y les diffusions sur les réseaux sociaux dont je ne fais pas mention.
Si russia today semble être partiellement rémunérée par des fonds publics, pour sputnik je n'ai pas d'infos à ce sujet (je suis preneur évidemment).

                                                                 Les "fakes news"

Ce nouveau terme inonde nos écrans et les titres racoleurs pullulent dans les journaux, sans oublier bien sûre les radios. C'est quoi une "fakes news" ? C'est selon nos médias aux ordres une fausse information diffusée par des sites douteux, catalogué généralement de complotiste, confusionniste voire carrément d'extrême droite ou parfois d'extrême-gauche. Ces genres de propos sont bien entendu destiner à faire peur au quidam qui pourrait être tenté d'aller se renseigner ailleurs que sur les médias dit officiels. C'est gentil de nous prévenir, mais à titre personnel, je n'ai pas besoin d'un journaliste du système pour me dire qu'est-ce que j'ai le droit de lire ou d'entendre.
La raison de vindicte est simple : la trouille. Car aujourd'hui il suffit de constater que la presse en général, peu importe son support, est clairement en perte de vitesse en terme d'audience, de vente et de crédibilité. Oui, mais à force de ne pas faire son boulot objectivement, fatalement il y a de plus en plus de personnes qui vont chercher l'information ailleurs. Car niveaux fausses nouvelles, nos médias ne sont pas les mieux placer pour faire la leçon.
Fakes news vendue par tous les médias à l'époque...Résultat : une guerre, un pays ravagé et des centaines de millions de morts et de blessés.
Le Figaro prit en flagrant délit de mensonge en reprenant la propagande du régime de Kiev en titrant que des chars russes se trouvent vers Marioupol dans le Donbass.
La ZDF aussi s'est bien ridiculisé sur la présence des chars de l'armée russe dans le Donbass...

Sur le sujet voir l'excellent article sur le Blog les crises Oui je sais, décodex, le truc du monde, nous déconseille le blog d'Olivier Berruyer. Sauf que moi ce qui m’intéresse c'est l'information, qui plus est lorsqu'elle est fournie de manière factuelle comme c'est le cas sur son blog, n'en déplaise aux commissaires politiques du monde !



Ils ne doutent vraiment de rien ces gens-là ! Comme ont dit : ont n'est jamais mieux servi que par soi-même !
Toujours concernant l'Irak, en 1991 et en 2002, les médias nous ont bassinés pendant des mois avec le mythe que l'armée irakienne était la quatrième du monde ! Libération Dans cet article de mars 2003 de libération, ce mythe est ridiculisé, mais par contre, celui concernant les armes chimiques et de destructions massives est toujours présent ! C'est l'éternel problème avec les médias mainstream, ils peuvent parfois dire une ou deux vérités, mais malheureusement toujours noyé au milieu d'un océan de mensonges.
Rappelez-vous aussi de cette légende. Nous sommes en Serbie en 1999 et les méchants Serbes s'apprêtent à massacrer les gentils Albanais du Kosovo. Cette fable portait un nom : le plan "fer à cheval". Oui il fallait bien justifier l'injustifiable, à savoir le bombardement d'un état souverain et de sa population civile pour lui voler une de ses provinces au profit d'une mafia sous contrôle occidental L'humanité
L'année va-être cruciale en matière d'élections en Europe de l'ouest : Pays-Bas, Italie, France Allemagne. Nous n'avons donc pas fini d'entendre nos vaillants journalistes nous faire leurs petites leçons moralistes et nous "protégés" contre les "fakes news"

Juste pour vous rafraîchir la mémoire, j'avais écrit un article concernant les subventions que touchent les médias et à qui ils appartiennent.
D'ailleurs la rédactrice en chef de russia today donne une excellente réplique au correspondant de la croix dans une interview La Croix

A titre personnel je passe en revue quotidiennement la presse en tapant des mots-clés sur google, et je lis toutes sortes de sites, mainstream ou pas, amis ou pas, et ensuite j'analyse, je recoupe l'information. Je n'ai pas besoin d'un kapo du système, gavés par les impôts et les taxes que l'oligarchie impose aux peuples pour savoir ce que j'ai le droit de lire ou d'écouter. Je suis un homme libre et je fais ce que je veux, quand je veux !
A bon entendeur, salut !



Sébastien Hairon, volontaire bénévole à Donetsk (DNR)

                                                                Besoin de votre aide

 J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien

Vous pouvez m'aider en m’adressant directement vos dons parWestern Union