jeudi 15 juin 2017

Russie: le Sénat US vote des sanctions

Mercredi 14 juin, le sénat Américain a voté de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie.

Pour justifier ce vote, le sénat déclare vouloir punir la Russie, je cite, de sa présumée ingérence lors de l'élection présidentielle de l'année dernière. En clair, sans la moindre preuve, le sénat condamne la Russie. Par contre, nous attendons toujours que la France condamne les USA et prenne des sanctions pour l'ingérence et les écoutes de la n.s.a (National Security Agency/Agence nationale de la sécurité) 20minutes Sans parler de leur surveillance maladive et malsaine d'internet bfmtv 

Le deuxième motif avancé par le sénat concerne des personnes impliquées dans des violations des droits de l'homme suite à la vente d'armes au gouvernement Syrien en lutte depuis maintenant six années contre des terroristes. D'accord, donc si je suis la logique du sénat, il va falloir aller jusqu'au bout de leur raisonnement. Je leur propose de lancer un mandat d'arrêt contre Bill Clinton (Somalie, Serbie), Georges Bush (Irak, Afghanistan), et Barack Obama (Irak, Ukraine, Libye, Syrie). En plus de ces 3 criminels notoires, je propose aussi que la "justice" américaine lance un mandat d'arrêt contre le pdg de lockheed martin, le plus gros marchand d'armes de la planète, et de facto complice de crime contre l'humanité et de violation des droits de l'homme source 
Le sénat reproche à des marchands de canon russe de vendre des armes à la Syrie, mais dans le même temps, Trump et les lobbyistes de l'armement viennent de signer un contrat de 110 milliards de dollars avec l'Arabie Saoudite. Comme nous le savons tous, l'Arabie Saoudite est une grande démocratie bien connue pour son engagement des droits de l'homme (et de la femme). C'est comme au Yémen, ce pays ne tue pas des civils source 

Le troisième motif concerne la sois-disant ingérence russe en Ukraine et en Syrie. Concernant la Syrie, je rappellerai aux lecteurs que la Russie agit dans un cadre légal dans ce pays, et n'est intervenu militairement qu'à partir d'octobre 2015, à la demande du gouvernement légal Syrien. L'ingérence que subit ce pays provient des USA, et de ses complices qui sont présents sur son territoire en violation flagrante du droit international et de la souveraineté Syrienne.
En ce qui concerne le volet ukrainien, il n'y a pas d'ingérence russe dans ce pays non plus. La Crimée a rejoint la Fédération de Russie suite à un référendum populaire en 2014. Certes, cette votation n'a pas été reconnue par Washington et ses complices, éternels donneurs de leçon au reste de la planète. Simple question : quand est-ce que les USA cesseront leur occupation illégale de la baie de Guantanamo ? cnews 
Car si la Crimée est historiquement russe, Guantanamo n'est pas et n'a jamais été états-uniens.
Comme nous pouvons le constater une fois de plus, les USA par le biais du sénat pratiquent l'inversion accusatoire à l'encontre de la Russie, servilement rapporté par la presse occidentale et continuent à faire monter les tensions au sein de la communauté internationale avec ce vote belliciste.

Source de l'article : le figaro 

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                    Besoin de votre aide
Si vous souhaitez m'aider dans mon travail de ré information dans le Donbass, vous pouvez m'envoyer vos contributions avec mon nouveau RIB, ou via western union (Sébastien Hairon, pays Ukraine), mon pay pal me ou sur mon patreon ou vous pourrez me soutenir avec un don à partir de 2 dollars.
Vos dons me serviront à payer mon loyer à Donetsk et les charges (eau/gaz/électricité/internet). Ils me serviront aussi à pourvoir manger et me déplacer dans le cadre de mon travail.
Merci à toutes et tous pour votre soutien, bon courage pour la suite.

Sébastien.

Western union