jeudi 2 mars 2017

Paranoïa aux USA suite aux rencontres en 2016 entre le futur ministre de la justice et l'ambassadeur de la Russie


J'ai comme le sentiment, que plus le temps passe, plus les USA sont un train de devenir un asile à ciel ouvert. Bien entendu, tous les Américains ne sont pas fous, mais il faut croire que depuis l'élection de Trump le 8 novembre, une certaine dose de folie et de paranoïa semble envahir le pays.
De quoi il s'agit : Jeff Sessions, qui était sénateur, mais aussi conseiller du candidat à l'investiture du parti républicain, à en effet rencontré à deux reprises l'ambassadeur de la Russie en mars et juillet 2016 Huffingtonpost
Waouh !!! Quel crime ! Avec ce "scoop", l'intelligentsia bien pensante en profite pour en remettre une couche sur "l'ingérence de la Russie" lors de l'élection présidentielle. Après avoir fait virer Flynn, le conseiller à la sécurité nationale, les "démocrates" veulent un autre trophée à leur actif.
Pourtant, il est de coutume que des candidats aux diverses élections présidentielles, aux USA comme en France, rencontre des ambassadeurs et ministres d'autres pays.
Macron, le candidat des médias sponsorisés rencontrera Merkel et le ministre des affaires étrangères Allemand le 14 mars. Fillon a lui-même rencontrer la chancelière. Au dîner du crif, Macron, Fillon et Hamon ont pu côtoyer sans problème et sans que cela ne crée de scandale, plusieurs ministres ou représentants de divers pays Le Monde
Mais je vous rassure, aucun candidat à la magistrature suprême ne rencontrera de représentant de la Russie. Ouf, nous voilà rassuré...

Donc voilà le ministre de la justice de l'administration Trump dans l’œil de la tourmente, pour deux rencontres avec un ambassadeur russe. En toile de fond, toujours cette pseudo ingérence russe suite à l'élection de Trump. Par contre en ce qui concerne les emails de kill-harry, circulez il n'y a rien à voir ! Idem, aucune enquête, aucune sanction, lorsque Bill Clinton rencontra la ministre de la justice d'Obama, Loretta Lynch au moment de l'affaire des emails de son épouse Le Monde
Ce qui est reproché à Trump et son administration, c'est sa sois-disant proximité avec Vladimir Poutine. Ce qui est totalement faux. Il n'y a qu'à voir les déclarations de Trump, de son ambassadrice à l'o.n.u, ou de son vice-président pour se rendre compte que la nouvelle administration états-unième est dans la lignée des précédentes : contre la Russie, contre l'Iran, contre la Syrie, contre les Palestiniens, contre la Chine etc
Par contre, que Clinton affirme, en mars 2016, qu'elle est secrètement soutenue par plusieurs chefs d'état étrangers, ça ne cause aucun problème à nos médias, ni à la justice de l'époque. C'est bizarre, mais dans ce cas-là, personne ne parle d'ingérence RTL
Comme je le crains malheureusement, le climat ambiant ne va pas en s'améliorant, et tout ce cirque sur la pseudo russophilie de cette nouvelle administration trahit bien les desseins que nous réserves l'état profond Américain pour notre avenir à tous.
Légende de la photo : les vrais terroristes sont à la maison blanche, au congrès et à wall street.

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

                                                                    Besoin de votre aide
 J'ai plus que jamais besoin de votre soutien. Même la plus petite somme est vitale à Donetsk. Vos dons me serviront à payer mon loyer et ses charges, nourritures, crédits téléphoniques (vitale pour avoir des infos), abonnement internet etc Merci beaucoup pour votre soutien sans lequel il me serait impossible de continuer ce combat dans la guerre de l'information. Bien à vous.
Sébastien
Vous pouvez m'aider en m’adressant directement vos dons parWestern Union